Le pardon dans le couple

Un homme demandant pardon à sa femme lors d'unr thérapie de couple à Lyon

Le pardon dans le couple

Dans l’acte du pardon, il y a deux partenaires : celui qui demande pardon, et celui qui pardonne, qui accepte ce pardon.

En thérapie de couple le pardon est une étape importante à ne pas prendre à la légère.

Peu de gens savent ou osent demander pardon, particulièrement les personnalités psychorigides qui refusent de se remettre en question, et les orgueilleux.

Comment pardonner si l’autre ne nous demande pas pardon ?

S’il est difficile de pardonner, il est aussi difficile de demander pardon. Parfois on pardonne malgré soi, pour ne plus être gêné soi même dans sa propre vie. Mais, d’autres fois, nous sommes incapables de pardonner.

C’est à la victime et à nul autre de définir ce qui est pardonnable et ce qui ne l’est pas. Ce n’est pas à un tiers de s’approprier ce droit au pardon.

Et si l’on pardonne, cela ne signifie pas pour autant que l’autre est pardonné ! Certes ce pardon est nécessaire, mais encore faut il que le responsable de l’acte s’implique dans le rachat du pardon, sans cela il ne peux être pardonné. Lorsqu’il est sincère, le regret est une douleur qui peut avoir valeur d’expression.

Dans tous les cas le thérapeute de couple vous accompagnera et mettra en place avec vous un protocole autour du pardon. Pardonner reste un exercice difficile. En particulier lorsque le responsable ne demande pas pardon ou le fait de manière superficielle, sans conviction aucune.

La demande de pardon

En thérapie de couple nous veillons à ce que ces trois critères soient respectés et votre thérapeute pourra vous recadrer si besoin.

  • Reconnaitre sa responsabilité sans détour.
  • Reconnaitre le mal que nous avons causé, nous n’imaginons pas toujours l’ampleur de nos dégâts directs et indirects. Il s’agit de regretter au point de ressentir une douleur identique ou équivalente à celle que nous avons provoquée. Reconnaitre la souffrance de son/sa partenaire.
  • S’engager à ne pas récidiver, si nous sommes de nouveau confrontés à une situation identique ou comparable.

En conclusion, le pardon, ce n’est pas uniquement le pardon de l’autre, c’est aussi parfois le pardon de soi, pour continuer de vivre , et non s’emprisonner sous le poids du passé et de la mémoire.  C’est difficile, mais, à mes yeux, rien n’est plus beau que le tableau d’une personne qui reconnait sa faute et regrette le tort causé, et la personne concernée qui trouve le courage de pardonner !

Partagez cet article

Share on facebook
Share on linkedin
Share on twitter
Share on email

Plus d'actualités

Uncategorized

Séparation et divorce dans le couple

Séparation et divorce dans le couple Se séparer ou divorcer est un acte complexe et émotionnellement rude à surmonter, surtout lorsque l’un des deux partenaires

Uncategorized

Couple et Relation Toxique

Couple et Relation Toxique Pour donner une brève définition de ce qu’est une relation toxique, il s’agit d’une relation entre deux personnes, qui se caractérise